Vous souhaitez vendre votre maison ?

Nous recherchons actuellement pour nos clients...

Négociation immobilière : toutes les clés

Negociation immobiliere

Vous multipliez les visites pour dénicher la maison de vos rêves et aujourd’hui, vous l’avez enfin trouvée ! Elle possède tous vos critères. Malheureusement, son prix d’achat est trop élevé par rapport à votre investissement prévu.

N’abandonnez pas votre projet pour autant. La négociation est une étape incontournable de tout achat immobilier.

Réflexion sur le budget à allouer, montant des travaux à investir, environnement, contre-proposition, la négociation est un art.

R&B vous invite à le maîtriser pour acquérir le logement que vous convoitez en un tour de main.

Réussite négociation immobilière : définir son budget

La négociation immobilière est possible, seulement si vous connaissez déjà votre capacité financière maximum. Vous ne pouvez pas négocier un bien à 200 000 euros si votre budget maximum est de 170 000 euros par exemple.

Vous devez connaître vos limites budgétaires pour éviter de perdre du temps en négociations inutiles.

Pour connaître les taux d’emprunt, vous pouvez prendre contact avec un courtier, votre organisme bancaire ou même des simulateurs de crédits en ligne.

Votre capacité à emprunter est soumise à plusieurs critères :

  • vos revenus ;
  • les prêts déjà existants ;
  • votre taux d’endettement ;
  • votre apport personnel.

Négociation immobilière : déterminer la valeur du bien convoité

Valeur bien

Pour investir sereinement, vous devez absolument analyser le marché environnant. Pour cela, vous pouvez directement prospecter via des sites tels que Le bon coin ou PAP. Chaussez votre casquette d’enquêteur et regardez les annonces des biens similaires au vôtre.

L’autre possibilité sera de vous renseigner sur la base des notaires qui permet d’évaluer les biens déjà vendus.

Certains éléments peuvent faire grimper votre bien en flèche. Ce sera notamment le cas si votre futur logement se trouve à proximité de commerces de proximité, d’écoles et de moyens de transports en commun permettant de circuler facilement. 

Récolter des informations sur le bien à négocier

Pour négocier librement votre prochain investissement, il est important de freiner votre enthousiasme lors de la visite avec votre agent immobilier ou le propriétaire des lieux. La réussite de votre future négociation dépend de cela.

La préparation de votre argumentaire est de grande importance.

Vous pourrez demander :

  • la date de mise en vente du bien. Si la maison que vous désirez acheter est en vente depuis plusieurs mois sans trouver d’acquéreurs, c’est que le bien est soit trop cher soit qu’il présente des malfaçons ;
  • le nombre de visites effectuées sur le bien. Ce point est important. En effet, si le bien est très visité, votre négociation risque d’être plus difficile à mener ;
  • la cause de la vente du logement. Il existe certains événements où les vendeurs souhaitent vendre rapidement (divorce, mutation). Ces situations auront l’avantage de faciliter votre future négociation.

Montant des travaux à réaliser, pour quel coût ?

Travaux cout

Il est fréquent que, lors d’une acquisition, des travaux soient à envisager. Ceux-ci seront des éléments déterminants de votre négociation. Vous pourrez plus facilement engager une discussion et une baisse de prix en mettant en avant les nombreux coûts supplémentaires que vous aurez à supporter.

Le budget alloué ne sera pas identique selon le type de travaux à effectuer. En cas d’inquiétudes ou de doutes concernant le type de rénovation ou de réhabilitation à réaliser, vous pouvez vous faire accompagner de votre maître d’œuvre pendant votre visite.

Marge de négociation à évaluer

Avant de faire une offre de prix plus faible au vendeur, vous pouvez déjà en discuter avec votre agent immobilier. Généralement, celui-ci connaît l’effort que celui-ci sera prêt à faire.

En moyenne, la marge de négociation se situe autour de 2 à 10 % du prix demandé. Bien évidemment, cela dépend aussi de l’environnement du bien.

Négociation efficace = argumentaire construit

Pitch

Lors de la visite du bien, n’hésitez pas à vous munir d’un carnet et d’un crayon afin de lister précisément les avantages et inconvénients du logement. Cette astuce sera bénéfique, surtout si vous réalisez plusieurs visites. Vous éviterez ainsi d’oublier des points importants ou de mélanger les maisons ou appartements dans votre esprit.

Pesez donc le pour et le contre afin de préparer votre négociation. Vous pourrez ainsi expliquer au propriétaire, éléments à l’appui, le pourquoi de votre demande de baisse de prix.

Se préparer à la contre-proposition pour une négociation réussie

Lors d’une négociation, vous pouvez avoir de bonnes surprises. En effet, le propriétaire peut accepter votre nouvelle offre sans rechigner. Cela, c’est dans le meilleur des cas. Néanmoins, il arrive fréquemment que le propriétaire des lieux vous fasse une contre-proposition.

Cette limite implicite représente la somme en dessous de laquelle le vendeur n’accepte pas de descendre. Vous pourrez ainsi approuver l’offre ou choisir d’en formuler une autre.

Cependant, attention ! Cela comporte un risque. Celui qu’un autre acheteur fasse une offre plus alléchante au propriétaire.

Travail de l’agent immobilier : une négociation réussie

Agent immobilier

Vous êtes tombé sous le charme d’un superbe appartement, mais vous avez peur de ne pas réussir la négociation avec le vendeur ? Vous ne vous sentez pas capable d’estimer le bien en question et de considérer l’environnement de celui-ci ? Vous ne savez pas qui contacter en cas de vente ? 

L’équipe Recherches et Biens vous accompagne tout au long de vos projets de recherches, de vente ou d’achat.

 

Pour que votre négociation avec le vendeur soit efficace, vous devez faire attention à quelques points clés.

Nous avons vu que la prise en compte de son budget est primordiale, mais pas seulement. Une évaluation du bien et de son environnement sera aussi à étudier. Montant des travaux, marge de négociation, argumentaire construit, voilà les éléments à prendre en considération pour réussir sa négociation immobilière.